Quentin en colocation avec des Américains

par Christine

Quentin, 22 ans, a travaillé et économisé pour pouvoir s'offrir cette expérience de cinq mois aux Etats-Unis, sans l’aide de ses parents et sans prêt étudiant. Comme quoi, c'est possible ! On l’a placé en colocation sur le campus de San Diego State University (SDSU)....

Il suivait des cours dans un Community College à 30 minutes en bus. SDSU, c’est le campus à l’américaine : équipe de football américain, basketball, des fraternités, des pom-pom girls, des élections féroces avec affiches et tout pour devenir président de l'Association étudiante. (article sur SDSU à venir). La coloc’ avec des Américains, des vrais de vrais, c’est toute une expérience. J’ai demandé à Quentin si vivre avec des Américains avait vraiment contribué à améliorer son anglais. Voici ce qu'il nous répond. [pullquote align="normal"]Oui, ça m’a non seulement permis d’améliorer mon anglais, mais aussi de m'imprégner de leur culture. Le fait de ne pas pouvoir parler autrement qu’en anglais m’a obligé à me débrouiller pour me faire comprendre, pouvoir tenir une conversation avec eux. J’ai aussi appris beaucoup de mots et d’expressions typiquement américaines, voire même californiennes. Des expressions qu’on ne trouve pas dans les livres d’anglais. En gros, j'ai appris à ne pas parler comme le ferait une personne qui a suivi toute sa vie des cours d'anglais sans jamais sortir de chez elle. [/pullquote] Pouvoir vivre aux USA et être immergé dans la culture américaine, c’est vraiment une expérience à vivre. Malheureusement, une majorité de jeunes qui viennent étudier aux USA se retrouvent en cours et en logement avec tout sauf des Américains.  Triste. Après, je dois quand même préciser que vivre au quotidien en coloc’ avec des Américains, ce n'est pas de tout repos! Il y a un petit choc culturel (Article sur le choc culturel à venir) et il faut un peu de maturité pour bien le vivre. Prix de son séjour : Immersion PLUS - $7381 pour 5 mois (Ce tarif ne comprend pas le billet d’avion ni la nourriture).