Séjour aux USA - Pas de coloc' Français!
par Christine

“À quoi bon partir aux USA, si c'est pour vivre avec des français, des asiatiques, des brésiliens, mais pas d'Américains?” Il s’agissait du tout premier slogan de Pietaterre et cela résonnait très bien avec les jeunes français.

Le but de prendre l'avion pour aller améliorer son anglais est de se retrouver immergé dans la culture du pays et ses habitants,  être “obligé” de parler anglais au quotidien... Sinon, autant prendre des cours à Wall Street Institute à Paris, n'est-ce pas ? Malheureusement, à part l'option “Famille d'accueil”, vivre avec des Américains est une option presque inexistante chez les organismes traditionnels. L'idée de “Famille d'accueil” est super, mais je t’invite à lire mon article Les Familles d'Accueil, un bon plan ? Ce n’est pas toujours ce que l'on s'imagine...

La philosophie de Pietaterre est de trouver les bons plans locaux pour augmenter tes chances de rencontrer des locaux – les vrais Américains, “born and raised” comme on dit. Par exemple, vivre avec des étudiants américains sur un campus américain et ne croiser des Français qu'une ou deux fois pendant ton séjour, ne serait-ce pas le rêve ? C’est ce que l'on te propose dans les formules "Campus Life".

Avec l'expérience, j'ai cependant remarqué que vivre avec des jeunes Américains n'étaient pas l'idéal pour tout le monde… même ceux qui pensaient que la formule était parfaite pour eux. Pourquoi ? Le choc culturel ! Il existe !! Les étudiants américains sont souvent (ne faisons pas de généralités non plus ! ) plus immatures, moins respectueux, et plus “individualistes” que les jeunes Français. Vivre au quotidien avec des colocs qui n'ont pas les mêmes valeurs de base, cela peut être difficile. Surtout s’il s’agit pour toi d’une première expérience à l’étranger ou à l'extérieur de ton cercle d’amis et cocon familial. Donc il est vrai que j'ai un peu changé d'avis à ce niveau la - Vivre avec des Américains, c'est une expérience super intéressante. Mais ce n'est pas pour tout le monde.

Maintenant, je trouve que l'idéal pour la majorité est une colocation avec un mix d'étudiants internationaux et américains... Ce sera plus facile d'apprécier les personnes que tu rencontreras et de te faire des amis tout en étant obligé de parler anglais. Malgré cette évolution vers des séjours plus internationaux, on reste par contre intransigeant sur le "PAS-DE-COLOC-FRANCAIS"!!!